Édito : “Nul ne semblait vous voir français de préférence”

“Nul ne semblait vous voir français de préférence Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant” Louis Aragon, Le roman inachevé, 1955 21 février 2016, la matinée est fraîche mais les rayons du soleil inondent les allées du cimetière d’Ivry. Je me fonds dans la foule compacte qui vient rendre hommage aux héroïnes et héros de l’Affiche rouge. Cette année, plus encore, le rendez-vous est indispensable et salutaire face à la déferlante fasciste et au sentiment anti-étranger qui monte dans notre pays. À travers le groupe Manouchian, c’est tout l’apport, le sacrifice des étrangers pour la France que nous célébrons à l’heure où tout s’écrit pour faire oublier que sans les Arméniens, les Italiens, les Polonais, les juifs fuyant les pogroms de l’est, les Algériens… Sans l’énergie de celles et ceux qui ont tout laissé pour embrasser un nouveau destin, sans ces femmes et ces hommes qui ont confronté leur existence à cette temporalité inconcevable qu’est la route de l’exil, la France ne […]

Calais, la double peine des migrantes

Calais est cette ville emblématique d’où s’élança Blériot pour traverser la Manche, ville de tous les départs vers l’Angleterre au temps glorieux de l’unique ferry, ville glorifiant depuis le temps jadis ses bourgeois, ville qui repousse loin de son centre-ville… ses migrant.e.s. Dans les allées de la « jungle », les femmes sont des proies faciles. Bien que fuyant des zones de conflits, de pauvreté, elles ne trouvent pas ici la sécurité que notre constitution promet à chaque femme sur notre sol, française ou étrangère. La violence n’a pas de nationalité. Enquête. La proximité géographique de Calais avec l’Angleterre en fait un haut lieu de transit pour les migrant.e.s depuis des années. D’abord, il y eu le centre de Sangatte, géré par la Croix-Rouge, qui ouvre ses portes en 1999. Puis est venue sa fermeture en 2002 qui n’a pas endigué le flot massif des migrant.e.s fuyant la guerre, la misère et la pauvreté, rejoignant le Nord-Pas-de-Calais. La création illicite et sauvage de plusieurs camps, […]

Livre Accès, entretien avec Virginie Brivady

L’invisibilité des personnes en situation de handicap dans notre société est un phénomène difficile à inverser. Sans marginaliser les personnes en situation de handicap et sans se focaliser sur une forme de handicap, la librairie en ligne Livre Accès a le projet ambitieux de mettre en lien des livres adaptés et un public le plus large possible. Les livres adaptés sont universels, pour personne en situation de handicap ou non. Entretien avec sa fondatrice, Virginie Brivady. Quand l’aventure Livre Accès a-t-elle débuté ? J’ai lancé le site Livre Accès en septembre 2012. Au début, l’idée était juste d’avoir un référencement de livres adaptés pour tous, pour pouvoir renseigner les parents et les professionnel.le.s. Mais au fur et à mesure, beaucoup de monde m’a demandé où était le petit panier pour acheter les livres. Ainsi, en septembre 2015, est née l’idée d’une librairie en ligne. L’idée pour vous est de normaliser l’usage des documents adaptés ? Oui, cela va dans le sens de l’école inclusive, de […]