Édito : Du “cul” et rien d’autre…

En rentrant chez moi, un soir de février à quelques jours du 8 mars, qui, je le rappelle pour les durs d’oreilles, est la Journée internationale des droits des femmes, je « tombe », trônant sur le panneau publicitaire d’un abri de bus, sur la dernière campagne de la marque Le temps des cerises, intitulée « Liberté, égalité, beau fessier » présentant les fesses d’une femme dans un jean de la marque. Même le 8 mars, rien ne nous abrite du sexisme le plus crasse. C’est vrai que ce n’est pas comme si nous avions vécu une année de débats et d’actions après l’affaire Weinstein dénonçant l’impunité des agresseurs sexuels. Ce n’est pas comme si, depuis des années, nous nous époumonions à expliquer que les violences faites aux femmes sont un continuum qui s’épanouit dans la culture du viol, prend racine dans l’hypersexualisation des femmes et des filles en général, et parfois même des fillettes. Plus ça change, plus c’est la même chose. Finalement, on […]

Femmes, être, vivre, en mouvement

En Saône-et-Loire, dans une région fragilisée par la désindustrialisation, le mouvement Gilets jaunes est venu s’imposer comme une alternative crédible, nourrie par un instinct de survie face à une situation d’inertie meurtrière de plusieurs décennies. Rencontre avec ces femmes Gilets jaunes. Alors que Paris est marquée depuis douze semaines par les violences de part et d’autre et que chaque samedi tombe comme un couperet dans la vie de la capitale, nous décidons de partir à la rencontre des femmes gilets jaunes autour de Montceau-les-Mines. Ici, le beau temps s’est arrêté avec la fermeture des mines. Elle fut suivie de près par celle des grandes fabriques, signant la fin d’un des bassins d’emplois parmi les plus importants de la région. À la rencontre de ces femmes Evelyne Rogowicz, militante de l’association Femmes solidaires, veut nous faire rencontrer ces femmes dont tous les médias parlent sans vraiment les écouter. Evelyne n’est pas directement engagée dans le mouvement Gilets jaunes, mais tout ce qui constitue le quotidien de ces […]

Danser Pina

Durant près de quarante ans, Pina Bausch, créatrice ardente et délicate a uni, réuni, des publics et surtout des danseurs et danseuses ; vingt-quatre d’entre eux témoignent dans ce très beau livre Danser Pina. Sa chorégraphie ondoyante dans le film d’Almodovar Parle avec elle, avait ému et conquis des millions de spectateurs, rejoignant ainsi les publics admiratifs et fidèles que Pina Bausch avait séduits par le chamboulement génial des codes chorégraphiques. Marie Nimier avait écrit le roman Anatomie d’un choeur au cours duquel des individualités si différentes et parfois dissonantes parvenaient, par une passion commune pour la musique, à créer une oeuvre harmonieuse et bouleversante. Il est ici question de chorégraphie, de processus créatif, de mémoire commune. Rosita Boisseau, animatrice pendant treize ans de l’émission Spécial danse sur France Culture, rassemble vingt-quatre danseurs et danseuses de la compagnie créée par Pina Bausch, le Tanztheater Wuppertal, qui disent leurs émotions, leurs parcours, les épreuves, les enthousiasmes, leur engagement artistique. Les vingt-quatre récits, à la fois intimes et intenses, […]