Édito : Le même regard…

À l’heure où nous mettons sous presse, vient de tomber l’heureuse nouvelle : François Hollande prononce la grâce totale de Jacqueline Sauvage, cette femme qui a tué son mari après avoir subi, ainsi que ses filles, les violences et les viols de cet homme. Pourquoi cette femme, dont la vie a été tant médiatisée sans le vouloir, est-elle devenue pour toutes les femmes un symbole ? Est-ce parce que sa vie parle à toutes ou plutôt parce que toutes connaissent ce sentiment d’impunité, d’injustice face aux violences sexistes ? Nous avons toutes le même regard, sur nous, sur l’autre qui n’est pas nous. Ça commence par une blague salasse dans le métro, ça continue par une « main baladeuse » à la photocopieuse, ça finit par un mari qui ne vous entend pas quand vous lui dites non. C’est le même regard que celui de Jacqueline Sauvage face aux questions de ceux qui ne la croient pas. Il est curieux de remarquer que, si vous portez […]

Chantal Jouanno – Laïcité sa posture, égalité son combat

Plutôt Juppé que Fillon, plutôt centre que droite, Chantal Jouanno n’en a pas moins pris part aux débats des primaires de droite, assumant son soutien au maire de Bordeaux au moment du face à face final. Présidente de la délégation Droits des femmes du Sénat1, elle incarne un féminisme pragmatique que cette karatéka énarque expose avec raison dans deux rapports publiés récemment. Rencontre. Quel regard portez-vous sur votre parcours, êtes-vous étonnée ? Je ne regarde pas vraiment en arrière, mais je dirais que c’est un parcours improbable, un heureux concours de circonstances. Je suis incapable de me projeter dans l’avenir et de faire des plans en n’ayant jamais peur de passer d’un statut à un autre, au risque de rompre complètement avec une vie antérieure, mais jamais par calcul ou par souci d’organisation. Cependant, votre formation est celle de beaucoup de personnes en politique ? Oui, mais je me suis formée à tout. J’ai un BTS de commerce international, une maîtrise d’administration économique et sociale, puis j’ai fait Sciences Po […]

Flavie Flament – La parole libérée

Flavie Flament, animatrice de télévision et radio, est l’auteure d’un livre, La consolation, dans lequel elle explique avoir été violée à 13  ans par un photographe célèbre, dont elle ne dévoile pas immédiatement l’identité. Ce livre, « je le dédie à toutes les victimes qui se taisent, dans la solitude absolue », dit-elle. C’est en 2009 au décès de son grand-père, rare figure familiale bienveillante, que surgissent des images enfouies, comme si Flavie Flament se trouvait soudain seule au monde, sans protection. Elle ressent de l’angoisse, de l’effroi, « ma tête est une maison ouverte à tous les vents », explique-t-elle. Elle a des malaises, doit s’allonger fréquemment, « des maux, mais pas de mots », elle pressent “l’existence de souvenirs sans savoir d’où ils viennent”. Seul un professionnel, un psychiatre, peut l’aider à démêler cet écheveau en l’accompagnant dans une longue descente en elle-même. Voyage au centre de la mémoire Les souvenirs reviennent, trente ans après, avec une grande intensité, mémoire psychique, mémoire du corps. Elle se souvient de cet […]